Lancement de la 5ème édition des ateliers d’écritures MEDITALENTS
Ajouter vos bons plans | connexion
 
 

Dans le cadre de la cinquième édition de Méditalents, 13 jeunes scénaristes internationaux se rendront à Alger du 4 au 10 février prochain afin de débuter la première des quatre sessions d’écritures auxquelles ils participeront au cours des 14 prochains mois, dans le but de développer le scénario de leur premier long-métrage.
 
Grâce au soutien du Ministère de la Culture à travers le Centre Algérien du développement et du cinéma (CADC) et de l’Institut français d’Algérie, l’Algérie accueillera donc pour la troisième année consécutive l’une des quatre résidences d’écritures auxquelles les participants prendront part tout au long de ce programme.
 
C’est à la Bibliothèque du Palais de la Culture d’Alger que se tiendra l’ouverture de cette session algérienne, le 4 février 2016 à 9h30 en présence des organisateurs, des participants et des intervenants.
 
Le programme Méditalents est un programme transméditerranéen mis en place par l’association française “Mille visages” sous la direction de Didier BOUJARD. Organisé chaque année dans quatre pays partenaires, ce programme vise à ACCOMPAGNER DE NOUVEAUX TALENTS DE LA MÉDITERRANÉE DANS LE DÉVELOPPEMENT DE LEUR PREMIER LONG MÉTRAGE par
une transmission de connaissance et d’expertises en permettant L’EMERGENCE DE LIENS TRANSMÉDITERRANÉENS ARTISTIQUES et en contribuant au dialogue interculturel.
  
La résidence algérienne 5 jours durant, les 13 participants venant de 8 pays différents (Algérie, France, Liban, Maroc, Palestine, Turquie, Egypte) prendront part à des ateliers mais également à des cours magistraux animés par 4 intervenants, tous professionnels du cinéma :
- Marcel BEAULIEU : ce scénariste d’origine québécoise oeuvre dans le monde du cinéma depuis 35 ans. Il a écrit ou co-écrit plus de quatre-vingt oeuvres, majoritairement pour le cinéma. L’ensemble des films qu’il a co-scénarisés ont été couronnés de plus de 200 prix nationaux ou internationaux, dont un Golden Globe pour « Farinelli ».
 
- Malika Laichour-Romane : diplômée d’études supérieuers de Cinéma et d’Audiovisuel à Paris (Universités Paris I et Paris III), reporter à Alger pour de nombreuses télévisions françaises et européennes, elle y a créé en l’an 2000 sa maison de production Rive Blanche. Parallèlement à ses activités de réalisatrice et productrice, elle écrit sur le cinéma dans de nombreux journaux et est membre de jurys de festivals de cinéma.
 
- Tahar Boukella : Président du Fond de développement de l'art, de la technique et de l'industrie cinématographique (FDATIC) et exerce depuis longtemps le métier de scénariste. 
 
- Jérôme Soubeyrand : acteur, scénariste et réalisateur français, il écrit ou coécrit pour la télévision, puis pour le cinéma : Tout pour plaire (avec Mathilde Seigner, Anne Parillaud et Judith Godrèche), Quelque chose à te dire (Avec Mathilde eigner, Charlotte Rampling, Patric Chesnay, livier Marchal, Pascal lbé) de Cécile elerman et Pièce Montée (avec Danièle Darrieux, Jean-Pierre Marielle, Jérémie Renier, Clémence Poésy, Julie Gayet et Christophe Alévêque) de Denys Granier Deferre.
 
Les anciennes éditions de Méditalents ont porté leurs fruits : plusieurs long-métrages sont en pré-production, des scénaristes ont pu, pendant ou à la suite de leur formation, bénéficier de diverses bourses d’écriture. Un long-métrage, « Jamal Afina » de Yassine Marocco, réalisateur italo-marocain, est actuellement en tournage.